Faire son beurre maison et zéro déchet

beurre fait maison

Astuce 7 – Défi Zéro Supermarché : Beurre maison

Si un jour on m’aurait dit que ma fille allait m’apprendre à faire du beurre, je pense que je ne l’aurai jamais cru ! Et pourtant, c’est ce qui est arrivé un soir de retour d’école où ma fille Naïs toute joyeuse me dit “maman, on appris à faire du beurre au cours de technologie. C’est trop facile à faire. Je vais t’expliquer”. A voir son enthousiasme, cela m’a rappelé à quel point elle me ressemble : toujours motivée pour tester de nouvelles choses ! Nous voilà donc parti pour une démonstration pour faire du beurre maison !

La confection de son propre beurre peut paraitre un peu compliquée, pourtant avec seulement 3 ingrédients (crème fraîche, eau et sel) et très peu de matériel, vous obtenez du bon beurre maison. Nous avions déjà assisté à une démonstration de confection de beurre par un producteur local. Il utilisait une machine à battre le beurre que nous n’avions pas ! Je me demandais donc comment Naïs allait bien s’y prendre. Et honnêtement, elle m’a surprise par son imagination !

Nous utilisons le beurre pour nos tartines (une bonne tartine au beurre salé et confiture de fraises, miam miam !) et aussi pour la cuisson (certains légumes, les omelettes, les viandes, etc.) et varions aussi cet apport de graisse avec de l’huile d’olive. Comme toujours, tout est une question d’équilibre et de variation.

Naïs utilise 2 techniques pour faire son beurre comme vous le verrez plus bas.

Quelle version choisirez-vous :
la “pépère” ou la “sportive” 😉 ?

Recette du beurre maison selon Naïs

Ingrédients

  • Crème fraîche entière (25 cl) – doit être bien froide
  • Eau froide
  • Sel

Étapes :

  1. Mélangez énergiquement la crème fraîche dans un bol avec un fouet jusqu’à ce que le petit lait se sépare du beurre. A fur et à mesure de fouetter, la crème et le petit lait vont se séparer et la crème deviendra de plus en plus dure.
  2. A l’aide d’un tamis, séparez le beurre du petit lait
  3. Trempez le beurre dans de l’eau froide
  4. Retirez-le de l’eau, ajoutez-y du sel et malaxez le beurre pour que le sel se répartisse bien dans le beurre
  5. Mettez-le beurre dans un moule en silicone (pour lui donner une forme) et mettez-le au frigo pour qu’il durcisse complètement

Variante “sportive” : Pendant l’étape de “fouettage” de la crème, vous pouvez mettre la crème dans un bocal fermé bien hermétiquement. Secouez-le vigoureusement et avant que le beurre ne devienne trop dur, transvasez-le à nouveau dans le bol et finissez au fouet.

En plus d’obtenir un beurre délicieux (souvent, ce que l’on fait soi-même est tellement meilleur ;p), on fait aussi un peu de sport. Pas totalement inutile dans nos vies ultra-sédentaires !

Aujourd’hui, notre fille aime refaire régulièrement du beurre, à la demande de sa sœur qui en raffole 😉 Quelle joie de voir ses enfants apprendre des savoir-faire et de nous les faire découvrir par la même occasion !

Notre autre petite astuce du jour, c’est de conserver ce beurre à l’extérieur du frigo pour qu’il garde tout son goût et puisse être facilement tartinable. Mais comment faire cela pour que le beurre ne rancisse pas ? En utilisant un beurrier breton ! C’est outil est utilisé en Bretagne depuis des lustres. En plus, c’est un bel outil de décoration pour votre cuisine si vous vous tournez vers un beurrier tourné par un artisan céramiste comme Céramicart.

Son utilisation est ultra simple : on remplit le bol d’eau, on bourre l’autre partie de beurre et on retourne celui-ci dans le bol avec l’eau. L’eau, que l’on change tous les 2-3 jours, permettra de conserver le beurre à température ambiante !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.