Un moustique, ça pique !

IMG_4981

L’été est sans doute la saison que tout le monde attend avec impatience, la saison des vacances, du soleil, des journées à rallonge, des apéros et des barbec’ entre amis mais aussi, et là on les attend avec moins d’impatience, la saison des moustiques. .. et ça pique !

Je ne sais pas vous, je les attire comme un aimant, et je ne sais pas pourquoi. S’il y en a un dans les parages, la probabilité que je me fasse piquer est à son plus haut niveau. J’ai déjà imaginé tous les plans machiavéliques pour exterminer cet insecte de la terre entière mais en vain.

Alors quand je suis passée au zéro déchet, j’ai bien dû chercher d’autres solutions, si pas pour les expulser sur Mars, pour au moins les tenir à une distance suffisante de moi.

Voici donc mes différents trucs pour limiter au maximum les piqûres. Ne rêver pas, ça ne les empêchera pas de se faire un bon jus de votre sang de temps en temps mais vous arriverez quelque peu à passer entre les mailles des filets.

Le spray anti-moustique

J’utilise un hydrolat de lavande fine mélangé à un hydrolat de géranium rosat (proportion 50/50) et je m’asperge avec dès la tombée de la nuit.

La lavande fine a des propriétés calmantes et anti-douleur. C’est un bon répulsif pour les moustiques mais aussi pour les poux (utile pour les camp scouts). Le géranium rosat offre quant à lui une odeur fraîche et fleurie qui est idéale comme anti-moustique. J’utilise ce spray tant pour me protéger des piqûres que pour apaiser les chatouilles. C’est aussi un spray qui remplace bien les brumisateurs bien chers et bien polluants. Un petit coup de psiiit et vous êtes rafraîchi(e) !

En complément ,et avant d’aller dormir, j’utilise également de l’huile essentielle de citronnelle pure (ou diluée dans un peu d’huile (arnica ou autre) pour les peaux sensibles). Je mets 2-3 gouttes dans mon cou, sur les bras et sur mes jambes ainsi que sur l’oreiller.

Et si vous voulez être encore plus prudent(e), vous pouvez utiliser un diffuseur d’huiles essentielles et faire diffuser dans votre chambre quelques gouttes d’eucalyptus citronné et/ou de citronnelle 15-20 minutes avant d’aller dormir.

Aie, je me suis fait piquer, ça gratouille et ça chatouille

J’ai concocté pour moi et Una – qui a hérité de mon côté aimant à moustiques – un stick calmant à l’aloe vera. Super efficace et très agréable, à toujours avoir dans sa trousse, en voyage ou à la maison.

Les ingrédients

  • 10 ml d’Aloe vera
  • 3 gouttes HE de Lavande aspic (comme antalgique cutanée, anti-inflammatoire et apaisant)
  • 3 gouttes d’HE de Citronnelle (comme anti-inflammatoire et répulsif)
  • 3 gouttes d’HE d’Eucalyptus citronné (comme antidouleur et anti-infectieux)

Préparation :

Versez 10 ml d’aloe vera dans un bol préalablement désinfecté à l’alcool ou à l’eau bouillante. Versez les gouttes d’HE et mélangez avec un petit fouet. Versez le tout dans votre roll-on avec une seringue.

Dans mon cas, j’ai utilisé un roll-on vide. Vous pouvez éventuellement utiliser un flacon pompe.

Précautions d’usage des huiles essentielles :

Les huiles essentielles d’eucalyptus citronné et de citronnelle doivent éventuellement être diluées pour une utilisation sur les peaux sensibles.

Les HE d’eucalyptus citronné et de lavande aspic ne sont pas recommandées en inhalation, ni pour les femmes enceintes, les femmes allaitantes et pour les enfants de moins de 6 ans.

Veillez à respecter le proportions indiquées.