Cachez cette poubelle que je ne saurais voir !

img_1549

La photo que vous voyez ci-dessus est l’image que je vois quasi tous les jours en me rendant à mon travail. Oui je travaille, pour ceux qui en doutaient encore ;), et oui parfois la vue varie selon la météo. Il s’agit de l’incinérateur de Bruxelles,  qui se trouve le long du canal. Ce nuage n’arrête jamais … il ne connaît pas de saison.

Autant il y a plus d’un an, je vous avoue que je ne me rendais même pas compte que cette fumée était une partie des “résidus” de nos déchets journalier. Aujourd’hui, j’en ai presque un dégoût.  Cette cheminée représente le vomissement de nos déchets et de notre manque d’attention.

Vous êtes vous déjà posé la question d’où vont vos déchets quand vous déposez vos sacs poubelles devant votre habitation chaque semaine ?

En prenant conscience de nos déchets, on prend conscience qu’il y a un après. .. Il est vrai que notre société a bien été drillée et qu’il est plus facile de nous vendre le fait que nos déchets deviennent de beaux et magiques pulls polaires, des vélos, etc. que de nous montrer la face cachée de l’iceberg. On nous a facilité la vie en augmentant les collectes, on nous fait croire que les emballages sont indispensables pour notre bien-être. .. ne vous êtes-vous jamais dit “tiens, je me suis p’t être fait berner toutes ces années !?

Aujourd’hui le belge génère 430 kg de déchets par an par personne ! 430 kg ! Et imaginez à l’échelle d’une famille, d’un immeuble, d’une rue, d’une ville … ça en donne le tournis !

Notre famille après un an d’expérience zéro déchet ne génère plus que 5 kg de déchets par trimestre et ce pour 4 personnes. Petit calcul rapide : ce qui fait +/- 20 kg par an pour 4, ce qui fait 28 x moins qu’une famille bruxelloise ! Et je sais que cette seconde année va nous permettre de diminuer encore plus nos déchets !

La prévention, tant dans l’aspect écologique que sanitaire, est ZE solution. Le meilleur déchet étant celui qui n’existe pas ! En décidant de limiter vos déchets dès l’acte d’achat vous évitez que les déchets ne doivent trouver une autre vie qui parfois n’est que très limitée ou n’existe même pas !

Vous me direz “ben y a quand même le tri et c’est tout de même une solution, non?!
Oui et non je vous dirais. Il s’agit de la solution ultime si vous n’avez pas pu éviter le déchet. Car bien souvent il existe une ou, encore mieux, DES alternatives !

Je vous propose, lors de vos prochains achats, de tenter une expérience :  

  1. Listez les différents articles que vous devez acheter.
  2. Avant de vous rendre au magasin, réfléchissez aux solutions zéro déchet qui existent pour acheter ces articles : vrac, sans emballage, emballage en verre consigné, …
  3. Lorsque vous vous rendez dans votre supermarché  (même si selon moi, si vous voulez vous lancer dans une démarche plus profonde,  il faudra à terme identifier d’autres lieux pour vos achats), cherchez dans le rayon en question les différentes versions du produit que vous devez acheter sur base de leur emballage. Identifiez celui qui vous paraît être le plus économe (ou nul, ça c’est le top !) en termes de déchets.
  4. Si la solution ultime reste avec un emballage plastique, analysez le type de plastique utilisé : certains étant beaucoup plus néfastes que d’autres, certains se recyclant d’autres pas (voici un article qui devrait vous éclairer sur cette problématique).

Alors, vous avez pris conscience de ce déchet que vous aviez oublié depuis toujours ? Pour moi, ce fut l’élément déclencheur.