#défi 2 – Jamais sans mes bocaux pour faire mes courses

IMG_2270x2
Copyright : zerocarabistouille.be

Un des grands défis du zéro déchet est de diminuer et (dans notre cas) supprimer le plastique de notre consommation. Aujourd’hui, il est de plus en plus difficile d’acheter un produit qui n’ait pas un emballage composé de plastique … Faites par exemple le test en vous rendant dans votre supermarché habituel, analyser les différents emballages autour de vous et vous verrez très vite que c’est un réel casse-tête !

Alors comment fait-on ?

Sur un certain nombre de produits sur-emballés, il est quand même possible d’éviter de ramener le plastique chez nous. Pour ce deuxième défi, je vous propose donc de prendre vos propres contenants :  bocaux, pots, boites …quand vous allez faire vos courses.

On prend ses propres contenants avec soi et on va chez le boucher, le poissonnier, le traiteur (même celui du supermarché) et hop, vous prenez du jambon, du fromage, des plats préparés, des viandes et vous demandez de les mettre dans vos propres contenants.

La première fois, c’est un peu déstabilisant. On se sent assez mal mais très vite ça devient une habitude très facile à acquérir. Les commerçants sont très souvent ouverts et comprennent lorsque l’on parle de notre démarche zéro déchet. Et puis, en leur rappelant qu’eux aussi font des économies, ils en deviennent convaincus.

N’oubliez pas non plus de refuser le sac plastique que les commerçants ont l’habitude d’utiliser pour y attacher le ticket. Il suffit de prendre le ticket (et vos boites évidemment) et de le montrer à la caisse.

Mais je peux pas sans cesse me balader avec mes pots quand même ?!

Non, c’est vrai ! Le zéro déchet nécessite donc de s’organiser. On ne fait plus que ses courses une fois ou deux par semaine mais on les fait une bonne fois ! Et ainsi, on limite aussi nos achats compulsifs et inutiles, et c’est le portefeuille qui ne s’en porte pas plus mal !

Et si le commerçant refuse malgré mon explication ?

Moi, dans mon cas, je lui dis « Ok, je ne vous ai pas convaincu mais moi c’est contre mes principes et donc je vais aller acheter ailleurs ».  Parfois, en disant cela, il se sent assez mal et se dit que ce n’est pas très commercial et reviendra peut-être sur sa décision.

Par exemple, pas plus tard que cette semaine. Je me rends au BioPlanet pour y acheter de la charcuterie, de la viande et du fromage. Ils ont un super service traiteur. Mais je n’avais que mes bocaux en verre avec moi. Je pensais que ça ne posait pas de problème mais très vite on m’a dit « Non, on ne peut pas mettre ça dans du verre. Vous imaginez si le bocal se casse, nous devrons jeter tous les aliments du comptoir ». De ce fait, je leur dit que je comprends et que donc je veux récupérer mes pots et partir. En à peine 5 secondes, le gérant ayant vu la scène mentionne que si c’est pour la première fois, il peut exceptionnellement accepter de me servir dans mes pots. Comme quoi …il faut toujours essayer !

En plus des bocaux, pots,… vous pouvez également vous munir de sacs en tissus pour y mettre votre pain et viennoiseries, vos aliments en vrac, vos légumes. C’est tellement plus beau et plus agréable que les sacs en plastiques transparents !

 

 

 

16 commentaires sur « #défi 2 – Jamais sans mes bocaux pour faire mes courses »

  1. Bonjour !

    Je commence tout doucement le zéro déchet, petit à petit, je prends de nouvelles habitudes.

    J’au succombé aux fameux Manson Jar et à toutes leurs utilisations mais là je n’en ai plus, ils sont tous partis en cadeau (sels parfumés, kit risotto, kit vin chaud, bougie) à Noël. Du coup, je n’en ai plus. Je les trouve un peu cher donc je me demandais si vous aviez des conseils pour les trouver (ceux qui se lavent bien et dont le joint tient le coup).

    Merci beaucoup !

    J'aime

    1. Bonjour Aline, Félicitation pour ces démarches ! Vous pouvez vous procurer des pots en occasion sur 2ememain.be ou kapaza.be ou encore dans les brocantes. C’est assez facile à trouver. Autre solution, faire appel aux ami(e)s, parents et grands-parents. Ils en ont peut-être quelques-uns qui traînent dans leur cave et qu’ils n’utilisent plus ! Si vous voulez aller plus vite, Ikea en fait de très bons et pas trop chers. On peut aussi en trouver chez Dille & Camille (http://www.dille-kamille.be/fr/shop/c/112/ranger-conserver/), de différentes tailles et modèles. Bonne continuation.

      J'aime

  2. Bonjour! J’ai vécu une expérience un peu moins « sympa » à la boucherie… depuis 3 mois, j’avais pris l’habitude (après l’avoir demandé à la vendeuse, toujours la même chaque samedi matin) d’amener mes boîtes vides… j’annonçais ma commande et elle gérait quoi placer où…. Puis, il y a deux semaines, j’arrive confiante… et constate qu’une autre vendeuse est derrière le comptoir…. je lui propose mes boîtes avec un large sourire et lui confirme qu’avec sa collègue, on fonctionne ainsi… Elle me répond qu’elle ne peut pas me servir dans mes propres contenants car les normes hygiènes ISO….[ j’ai oublié la suite] n’autorisent aucun « passage » derrière le comptoir de ce qui vient de l’extérieur….. Je peux comprendre mais je vois là une incohérence du système… d’un côté, le consommateur respectueux de la Planète est encouragé à changer d’habitudes, de l’autre, la législation le bloque…. Je cherche donc une boucherie plus « locale », ne faisant pas partie d’un « grand groupe » comme celle dont j’ai parlé…. en attendant d’avoir trouvé…. il y a de plus en plus de repas végétariens au menu =)

    J'aime

    1. C’est vraiment dommage que certains commerçants se cachent derrière cet argument plutôt que d’essayer de satisfaire leurs clients.
      De mon point de vue, quand ca m’arrive, ca me donne une raison pour ne plus y retourner. Il faudrait peut-être leur donner comme info que même au Bio Planet ils le font …ce qui veut dire que c’est possible même dans une grande surface. Et c’est écrit en grand derrière leur comptoir, donc ca n’est pas comme s’ils le faisaient en douce 😉

      J'aime

  3. Hello ZeroCarabistouille,
    Merci beaucoup pour ton blog très inspirant! Petite question pratique : comment ton boucher/poissonnier/fromager procèdent-ils pour peser ce que tu achètes? Ils le pèsent avant de mettre dans les bocaux (et si oui n’utilisent-ils pas pour ce faire un papier qu’ils jettent ensuite?), ou bien ils pèsent ton bocal vide avant d’y mettre son contenu, pour ensuite déduire le poids du contenant (et si oui, n’est-ce pas trop casse-tête pour eux de faire ce calcul)? Merci d’avance!
    Pour les « sacs à vrac », ma maman en produit (en lin écologique européen, les sacs sont produits dans des ateliers de travail adapté en Belgique), c’est un beau projet de start up à soutenir http://www.bagtogreen.be/ (bon j’avoue, je ne suis pas super objective, c’est ma môman :-)!). A Bruxelles, ils seront bientôt en vente chez Ozfair, mais il ne faut pas hésiter à les réclamer à vos magasins de vrac habituels.
    Marie (ganshorenoise qui essaie petit à petit de réduire ses déchets)

    J'aime

    1. Bonjour Marie, en fait, les commerçants chez qui je vais font d’abord le tarage du récipient (ils n’utilisent pas de papier ou plastique pour peser sous peine d’avoir une réaction de ma part ;)) Ils ne se plaignent pas du tout même si effectivement, ca leur prend un peu plus de temps qu’avec un client sans bocaux/boites mais vu que je ne vais que chez ceux qui acceptent, ça n’est pas un problème 🙂 Dans un autre sens, ca nous permet d’avoir une petite discussion, d’échanger sur les produits, etc. On crée le lien ! Merci pour l’info sur les sacs à vrac de ta maman. Je vais bientôt faire un article sur ce sujet spécifiquement ! Bonne continuation !

      J'aime

  4. Hello! J’avais deja fait un tour sur ton blog, et aujourd’hui figure toi que mon boucher Freddy, qui est aussi le tien, m’a parlé de toi et de tes bocaux. J’oublie regulierement les miens quand je vais chez lui, mais je separe tjs le papier du film pour en recycler le maximum (encore 400gr de dechets par semaine a 4 dont un mari accro a la junk food…). Enfin bref, tout ca pour dire que je trouve ca genial de voir qu’on est de plus en plus, meme dans notre petit quartier! Bises! Emm

    J'aime

    1. Je demande de ne pas les sortir/imprimer. Et s’ils le font quand même, je checke qu’il n’y a pas eu d’erreur et je leur laisse ou leur demande de leur mettre dans leur poubelle. Je ne peux pas le faire pour tout car pour certain c’est une preuve de garantie/de paiement mais j’essaye au max. de les refuser.

      J'aime

  5. Hello, merci pour ce blog très intéressant! Auriez-vous trouvé une alternative écologique aux boîtes à pizza en carton? Sans devoir les manger sur place 😉

    J'aime

    1. Oui et non; En fait, lorsque je suis allée acheter ma pizza, j’ai demandé à d’abord mettre un papier sulfurisé réutilisable dans la boite où ils allaient mettre celle-ci et je réutilise cette boite à chaque fois + un papier sulfurisé ou papier enduit de cire d’abeille au format de la boite comme ça elle reste propre tout le temps et je peux nettoyer le film réutilisable 🙂

      J'aime

    2. Sinon le plus simple est d’acheter la pâte chez un traiteur Italien et de garnir la pizza toi même … Ou de faire la pâte toi même !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s