Lessive aux feuilles de lierre

 

Quoi ?! Faire de la lessive avec des feuilles de lierres ? Et pourquoi pas avec des épluchures de carottes tant que tu y es ?!

Pourtant, les feuilles de lierre contiennent de la saponine à l’action émulsifiante et détergente, donc peuvent faire une très bonne matière première pour la lessive. L’avantage, c’est que c’est très simple à réaliser et que ça ne coûte pas un euro !

Étapes de réalisation

  1. Prenez une cinquantaine de feuilles que vous aurez veillé à nettoyer à l’eau claire.
  2. Mettez les feuilles préalablement froissées à la main (ou passées au broyeur) dans une casserole avec 1L d’eau.
  3. Laissez bouillir pendant 15 minutes.
  4. Faites infuser les feuilles pendant toute une nuit.
  5. Filtrez la préparation au chinois en pressant bien les feuilles.
  6. Transvasez dans une bouteille.

Conseils :

  • Utilisation : 1 verre à moutarde de ce liquide par machine.
  • Se conserve environ 1 mois.
  • L’aspect très liquide est normal mais ça ne veut pas dire que ça n’a pas d’effet !

De la lessive à la cendre

img_4504

Je suis enfin arrivée à la fin de mes litres de lessive liquide et en poudre. Il est donc temps pour moi de me lancer dans ma lessive maison. J’avais déjà essayé la version liquide mais vu que j’ai voulu utiliser un reste de copeaux de savon de Marseille qui, en réalité n’en était pas réellement vu qu’il y avait de l’huile de palme dedans, je ne trouvais pas le résultat super concluant.

Un jour en discutant avec Mr Carabistouille, on en vient à se demander ce que l’on va bien pouvoir faire des cendres de notre poêle à bois. Il me sort alors tout naturellement “de la lessive”. Je vous laisse imaginer ma tête. .. était-il devenu fou ? (Il se cogne souvent la tête vu qu’il est un peu tête en l’air mais quand même !). Ben non, il me dit que c’est ce que nos ancêtres faisaient.

C’est ainsi que cette idée est restée gravée dans ma tête pour le jour où … et nous y voici !

Pour les sceptiques

  • J’ai consulté pas mal de forums et j’ai trouvé énormément d’articles qui confirment le bon fonctionnement de cette lessive.
  • La cendre contient de la potasse qui est un composé chimique lavant, au même titre que la soude.
  • Cette lessive est totalement naturelle et ne pollue pas.
  • C’est sans doute la lessive qui est la plus économique car elle ne coûte pas un euro. Juste des cendres et de l’eau (de pluie c’est encore mieux :)), rien de plus !
  • Ça fonctionne aussi bien pour les blancs que pour les couleurs. Pour les tâches plus incrustées, un détachant préalable peut être nécessaire  (ce qui est souvent aussi le cas avec les lessives industrielles, gnark gnark).

Comment faire ?

Pour +/- 2 litres de lessive :

  • 300 gr de cendres
  • 2 litres d’eau

Plusieurs possibilités :

  • Avec de l’eau chaude ou froide
  • Avec filtration ou pas

Pour cette première fois,  j’ai procédé comme suit :

  • J’ai tamisé mes cendres à l’aide d’un chinois pour en retirer les gros morceaux  (ceux-ci finiront dans mon compost).
  • J’ai versé les 300 gr de cendres dans une grande bassine
  • J’y ai versé les 2L d’eau froide (la prochaine fois, j’essaierai avec de l’eau chaude. Ca permet de devoir attendre moins longtemps au niveau du décantage …à voir).
  • J’ai laissé décanter pendant 36 h et je ai régulièrement mélangé. On peut réduire au minimum à 24h. Le liquide devient clair.
  • Avec une louche, j’ai récupéré le liquide et je l’ai transvasé dans un ancien bidon de lessive préalable rincé. Malgré que j’aurais préfère la version plus flemmarde, c-à-d sans filtration, j’ai dû me rendre à l’évidence,  le liquide qui en sortait était encore trop chargé en mélasse de cendres. J’ai donc dû utiliser la filtration. Là, si vous aimez jouer le rôle du druide qui prépare la potion magique, ça va vous plaire ! C’est parti pour filter, filter et refilter … ça prend un certain temps. J’ai utilisé un tissu que j’ai mis dans un entonnoir et puis j’ai versé le contenu dans le bidon. Et alléluia, voici ma potion bien limpide et claire !
  • J’ai ajouté 5 gouttes d’huile essentielle (HE) de Tea tree (pour les odeurs et antibactérien) et 10 gouttes de HE de lavande vrai pour que mon linge sente bon la Provence, le tout directement dans le bidon.

La quantité nécessaire : un petit verre à moutarde (15-20 cl) par lessive. J’utilise également du vinaigre blanc comme adoucissant.

Attention, c’est un peu corrosif. Il faut donc éviter d’en mettre sur vos mains.

Les limites

  • Cette lessive ne fonctionne pas avec les taches minérales comme la boue, la terre, … Dans ce cas, il faut détacher préalablement avec du savon de Marseille.
  • A long terme, le linge clair peut se ternir. Il faut donc ajouter dans votre machine du percarbonate de soude (pour le blanc – 1 grosse cuillère à soupe) – à mettre directement dans le tambour avant de mettre le linge – ou du bicarbonate de soude (pour les couleurs). On peut également faire tremper régulièrement les tissus clairs dans de l’eau chaude avec des cristaux de soude.

Voilà,  ça n’est pas si compliqué.  Je vous ferai un petit retour dès que mes 2L auront été vidés !

Et avec le temps, t’en penses quoi ?

Ça fait plus d’un mois que je l’utilise et je n’en suis pas du tout déçue. Mon linge est propre et sent tout bon. Donc c’est banco 😀 !