Dentifrice en poudre

Quand on devient zéro déchet, on se pose naturellement de plus en plus de questions par rapport aux produits de beauté et à leur composition. Saviez-vous que le dentifrice conventionnel contient des substances considérées comme perturbateurs endocriniens ? Il s’agit par exemple du triclosan, présent dans les cosmétiques, les textiles…mais aussi les dentifrices !

Arrivé à la fin de notre dentifrice, nous nous sommes dès lors assez vite tourné vers un dentifrice maison. Notre crainte était de « perdre nos dents » … et après 3 ans d’utilisation, hé bien devinez quoi, on a toujours toutes nos dents ou presque (celles perdues, c’était avant notre démarche ;p). Et il est même validé par notre dentiste !

Voici une recette toute simple et super rapide à préparer. Idéale pour tous les jours ou pour les vacances (quand la version avec l’huile de coco risque de fondre comme neige au soleil en pleine canicule ;))

Ingrédients 

  • 3 cuil. à soupe d’argile blanche
  • 1 cuil. à soupe de bicarbonate de calcium ou de carbonate de calcium (un peu moins abrasif)
  • 5 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée

Préparation 

  • Mettez tous les ingrédients dans un bocal à confiture préalablement bien nettoyé et séché
  • Secouez ou mélangez à la cuillère afin que la poudre se mélange bien
  • C’est prêt !

Petits conseils d’utilisation

  • Mouillez votre brosse à dents et trempez la pointe de votre brosse dans la poudre
  • Çà ne mousse pas … c’est normal 🙂 – laissez-vous un petit temps d’adaptation
  • Si vous ressentez le moindre problème, arrêtez l’utilisation et consultez votre dentiste. Une bouche n’est pas une autre !

RIP mon très cher dentifrice…

AAAAAAAAAAh, voici la fin … la fin de mon dentifrice. Paix ait sont âme ! Je n’en pouvais plus de le voir se mourir chaque jour. RIP.

Ce qui voulait donc dire que je devais trouver une solution « zéro déchet » ! Plusieurs possibilités étaient possibles : acheter un modèle tout fait (de la marque lamazuna par ex.) ou, plus fun, en faire un moi-même. Et devinez quoi ? Comme j’aime les challenges, j’ai évidemment pris la seconde option !

Internet regorge de possibilités quand vous recherchez « dentifrice zéro déchet ». Une des solutions la plus simple étant l’utilisation de bicarbonate de soude … il faut juste aimer se brosser les dents avec quelque chose qui a un goût salé … trop peu pour moi (quoique quand je serai tellement en manque de chips, ca me tentera peut-être ;p) !

Je me suis donc tournée sur les formules à faire soi-même et j’ai pris celle qui selon moi allait m’offrir le plus de satisfaction : voici la vidéo.

J’ai donc décidé de me lancer dans la confection de mon dentifrice à la menthe poivrée. J’ai trouvé la plupart des ingrédients chez Aroma-zone.

  • de l’argile verte que j’avais acheté il y a plus de 2 ans et que je n’avais jamais utilisée …une honte 😉
  • de l’huile de noix de coco que l’on avait dans notre cuisine
  • du carbonate de calcium
  • du SCI (pour que ca mousse) ou alors du savon noir ou du savon de marseille en copeaux
  • de l’huile essentielle de menthe poivrée (attention à être prudent avec cette HE qui contient des cétones, n’hésitez donc pas à diminuer la quantité proposée dans la recette., à 7 gouttes au lieu de 15 par ex.)

Et le résultat ?

Bon, je dois bien l’avouer, il va falloir s’habituer mais je suis convaincue qu’après quelques jours, mon palet n’y verra que du feu. Ce que j’aime, c’est l’effet longue durée de la menthe qui me donne une « extrême sensation de fraîcheur » (on se croirait dans une pub …).

Le résultat final n’est pas très esthétique. Il ressemble plus à … à quoi donc, je vous laisse juger par vous-même … qu’un dentifrice mais c’est parce que je n’avais pas de moule à mini-cupcakes  comme dans la vidéo et j’ai dû presque utiliser le marteau-pic pour le sortir de son petit récipient.

Question déchet ?

J’ai effectivement dû acheter des produits avec des emballages. Ceci concerne plus particulièrement le carbonate de calcium et le SCI mais vu la mini quantité que je dois utiliser, je vais pouvoir faire plusieurs dentifrices :

  • avec le SCI, je pourrai en faire 5. Je verrai avec le temps si le SCI est indispensable.
  • avec le carbonate, je pourrai en faire 16.

Pour l’huile de coco, je compte l’acheter en plus grand contenant en verre ou en vrac (si je trouve) car nous comptons plus l’utiliser dans notre alimentation.

Prochain test : le même (en plus beau !) à la fraise pour les filles ! Elles veulent déjà me piquer le mien, non mais ça va pas hein !

Petit souvenir rigolo de mon quotidien : le lendemain de mon article paru dans la DH, je croise une amie d’école de ma fille qui était fort excitée par le fait que ma photo était dans le journal. Elle me pose directement comme question :

  • Tu vas faire ton dentifrice toi-même ? Oui.
  • Non, c’est vrai, tu vas faire ton dentifrice ? Mais oui !

Je crois qu’elle n’y a jamais cru. Et bien maintenant, c’est chose faite !