Dentifrice en poudre

Quand on devient zéro déchet, on se pose naturellement de plus en plus de questions par rapport aux produits de beauté et à leur composition. Saviez-vous que le dentifrice conventionnel contient des substances considérées comme perturbateurs endocriniens ? Il s’agit par exemple du triclosan, présent dans les cosmétiques, les textiles…mais aussi les dentifrices !

Arrivé à la fin de notre dentifrice, nous nous sommes dès lors assez vite tourné vers un dentifrice maison. Notre crainte était de « perdre nos dents » … et après 3 ans d’utilisation, hé bien devinez quoi, on a toujours toutes nos dents ou presque (celles perdues, c’était avant notre démarche ;p). Et il est même validé par notre dentiste !

Voici une recette toute simple et super rapide à préparer. Idéale pour tous les jours ou pour les vacances (quand la version avec l’huile de coco risque de fondre comme neige au soleil en pleine canicule ;))

Ingrédients 

  • 3 cuil. à soupe d’argile blanche
  • 1 cuil. à soupe de bicarbonate de calcium ou de carbonate de calcium (un peu moins abrasif)
  • 5 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée

Préparation 

  • Mettez tous les ingrédients dans un bocal à confiture préalablement bien nettoyé et séché
  • Secouez ou mélangez à la cuillère afin que la poudre se mélange bien
  • C’est prêt !

Petits conseils d’utilisation

  • Mouillez votre brosse à dents et trempez la pointe de votre brosse dans la poudre
  • Çà ne mousse pas … c’est normal 🙂 – laissez-vous un petit temps d’adaptation
  • Si vous ressentez le moindre problème, arrêtez l’utilisation et consultez votre dentiste. Une bouche n’est pas une autre !

Dentifrice maison 2.0 : le nirvana !

dentifrice1

Vous vous souvenez de mon dentifrice maison ? J’en avais réalisé une première version. Malheureusement après plusieurs essais, on trouvait que celui-ci se dégradait de trop. Il n’était pas aussi agréable que la version solide que l’on avait essayé chez Lamazuna.

Comme depuis quelques temps, j’ai découvert les vertus de l‘huile de noix coco tant dans l’alimentation que dans les cosmétiques, j’ai cherché sur le net des recettes de dentifrice à l’huile de coco. Et j’en ai trouvé une super fastoche et super agréable. Le nirvana !

On l’utilise depuis plusieurs mois et on adore son goût, sa texture et la fine pellicule douce et lisse qu’il laisse sur les dents.

Pourquoi l’huile de noix de coco dans un dentifrice ?

L’huile de coco pourrait être appelée l’huile aux 1000 vertus. On lui prête des vertus antibactériennes et antimicrobiennes. Elle peut être consommée en cuisine et, dans la salle de bain, elle peut être utilisée  comme démaquillant, hydratant pour le corps ou pour nourrir les cheveux. Mais ça n’est pas tout ! Elle a des effets très positif sur l’hygiène bucco-dentaire : prévention des caries, blancheur des dents, …

Allez hop, que d’arguments pour vous lancer !

Ze recette

Il vous faut les ingrédients suivants :

  • 3 c. à soupe d’huile vierge de noix de coco solide 
  • ½ c. à soupe de bicarbonate de soude
  • ½ c. à soupe d’argile blanche

Malaxez le tout ensemble avec une spatule ou une petite cuillère. Si l’huile de coco est trop dure, vous pouvez la faire fondre très légèrement afin qu’elle ait la texture d’une pommade.

Vous pouvez ajouter des huiles essentielles pour lui donner un goût plus spécifique :

  • 5 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée* (pour l’effet fraîcheur et bonne haleine) 
  • 3 gouttes d’huile essentielle de Tea tree (antiseptique)

Il vous suffit de mettre cette préparation dans un pot (en verre) et de la mettre au frigo pendant 2-3 heures (pour que le mélange durcisse bien) et c’est prêt !

Lorsque vous vous brossez les dents, seule une petit noisette suffit. J’utilise un bâtonnet de frisko en bois pour piocher la noisette dans le pot. Par fortes chaleurs, le dentifrice peut devenir liquide. Pas de stress. Mélangez-le un peu et puis remettez-le dans le frigo ou le congélo (mais alors 10-15 minutes) et c’est reparti !

Et pour vos louloutes, me direz-vous ?

Hé bien, après avoir beaucoup réfléchi, tergiversé, procrastiné, stop aux dentifrices chimiques et toxiques (et pleins de perturbateur endocriniens) pour elle aussi ! J’ai donc décidé de les faire passer à ce dentifrice, à une chose près : on a mis de l’HE de fraise à la place de l’HE de menthe poivrée*. Elles adorent ce petit goût acidulé de la fraise et elles se la pètent quand elles vont faire dodos chez les copines !

Et le fluor ? Et bien on a décidé de s’en passer. Y a 2 écoles : ceux disent qu’il en faut absolument, et les autres qui le voient comme un ennemi … J’ai décidé d’écouter mon instinct de mère et de veiller à ce qu’elles aient minimum un contrôle dentaire par an. Le petit plus qui m’a conforté dans mon choix : la conversation que j’ai eu avec Jérémie Pichon de la Famille presque zéro déchet (oui, oui, je sais trop de la claaasse d’avoir une discussion sur le dentifrice avec lui 😉) et qui utilise un dentifrice sans fluor pour ses enfants depuis le début de leur expérience.

Un enfant n’est pas un autre. Soyez toujours vigilant à l’évolution de la dentition de vos enfants et, en cas de doute, consultez votre dentiste.

SOS, ça mousse pas !

Don’t panic, il faut parfois quelques jours pour s’adapter à un dentifrice maison qui ne mousse pas. On nous a tellement habitué à ce que ça mousse, ça mousse et ça mousse qu’après on est tout perdu ! Mais je vous rassure, ça lave bien mieux vos dents que ces dentifrices tout chimique 🙂

*ATTENTION : manipulez les huiles essentielles avec précaution ! La menthe poivrée contient des cétones, elle est donc déconseillée aux enfants et aux femmes enceintes.