Mon sapin de Noël, c’est moi qui le fait !

A quelques jours des Grands jours de fête de fin d’année, il nous est venu l’idée de nous lancer un nouveau défi (fous que nous sommes ;p). Ce défi, je l’attendais depuis plus de 4 ans mais je ne pouvais le faire seule (soyons conciliant avec les autres) et cette année, cela allait être THE année de l’arbre de Noël fait maison !
Découvrez notre tutoriel avec toutes les étapes pour construire un magnifique arbre de noël que vous ferez avec des palettes, des tasseaux ou à partir d’un panneau découpé.

Quand mon mari m’a dit que cette année il était prêt à passer le cap et de ne plus mettre de sapin naturel de Noël, j’ai sauté de joie (voir mon article sur « un Noël eco-responsable« ). Après avoir convaincu nos 2 miss, nous voilà parti pour confectionner nous-même notre arbre de Noël en bois !

Pourtant, il est aussi possible de l’acheter tout fait, me direz-vous. C’est vrai, on peut même en trouver de plus en plus facilement : dans certaines jardineries, auprès de menuisiers… et parfois ceux-ci sont faits par des personnes handicapées ou en réinsertion professionnelles.

Mais comme nous sommes des gens de challenge, nous avons décidé de nous lancer le défi de le confectionner nous-même (#complètementfous). Je ne regrette absolument pas le résultat … mais je dois bien avouer que le challenge sur digne d’un niveau expert +++ 😉 et qu’en sus, pendant deux jours je n’ai eu en tête que la célèbre chanson de Serge Gainsbourg :  » des petits trous toujours des petits trous  » (le poinçonneur des lilas).

Pour confectionner l’arbre, nous avions plusieurs options possibles pour les branches :

  • En bois de palette ;
  • En tasseaux de bois ;
  • En lattes de panneau multiplex de bouleau.

Comme nous aimons particulièrement le rendu du multiplex en bouleau, notre choix s’est porté sur cette solution. Il offre en plus une touche originale avec les lignes horizontales que l’on peut voir sur toutes les lattes.

Matériel nécessaire pour un arbre de +/- 160 cm de hauteur:

  • 1 panneau multiplex de 18 mm coupé en lattes de différentes longueurs (voir tableau de découpes) ;
  • 2 tiges filetées d’1 m de 12 mm de diamètre (ou 1 tige de 2 mètres, mais souvent il faut la commander) ;
  • 1 connecteur pour assembler les 2 tiges ensemble ;
  • 3 boulons et rondelles pour tiges de 12 mm pour fixer le pied et le haut du sapin ;
  • des ustensiles : serre-joints, perceuse/visseuse, des mèches de différentes tailles (8, 10 et 12 mm) , une mèche à bois à tête plate (12 mm et 22 mm), une scie sauteuse ou une scie plongeante.

Étapes

  1. Découper ou faire découper les lattes de multiplex (nous les avons fait découper directement au moment de l’achat du panneau dans une menuiserie)
  2. Réaliser les éléments du pied : 2 planches de 80 x 8 cm et de 2 carrés de 8 x 8 cm
  3. Faire un trou au centre de chaque planche et de chaque latte en utilisant les mèches à bois de la plus fine à la plus grosse.
    • Pour centrer les trous sur la latte et être bien précis, utiliser une équerre et une latte millimétrée.
    • Faire un trou avec la mèche de 8 mm, puis refaire un trou à partir du premier trou avec la mèche de 10 mm et puis refaire un dernier trou avec la mèche de 12 mm (on agrandit ainsi le trou petit à petit pour ne pas exploser le bois) OU utiliser la mèche à tête plate de 12 mm.
    • Veiller à bien attacher les lattes avec des serres-joints pour qu’elles ne bougent pas lors du perçage et penser à mettre une planche « brouillon » en-dessous pour éviter de trouer le support (table, établi …) que l’on utilise pour faire les trous.
    • Pour les lattes qui arriveront au niveau d’un boulon ou du connecteur de tige filetée et pour la planche du bas du pied, il faudra un trou plus large que de 12 mm (le boulon et le connecter étant plus larges que le diamètre de la tige). Il faut alors utiliser la mèche plate de 22 mm.
  4. Monter le pied
    • Visser 1 carré de 8×8 cm de chaque côté de la planche.
    • Enchâsser un boulon dans la planche du bas du pied.
    • Mettre cette planche avec les carrés sur l’autre planche et les superposer afin que les trous soient bien au-dessus l’un de l’autre.
    • Insérer la tige filetée dans le pied et ajouter une rondelle et un boulon au-dessus du pied.
  5. Monter le sapin
    • Superposer chaque latte du sapin de la plus longue à la plus courte sur la tige filetée.
    • Quand on arrive à presque la fin de la tige, visser le connecteur et ajouter la seconde tige filetée. Les lattes qui arriveront au niveau du connecteur doivent avoir un trou plus large que les autres (utiliser la mèche de 22 mm).
    • Continuer à mettre les autres lattes jusqu’à la dernière (la plus petite).
    • Ajouter une rondelle et un boulon et serrer fermement.
    • Scier le restant de la tige visible à l’endroit désiré.
    • Ajouter éventuellement une étoile que vous aurez réalisé vous-même à la scie sauteuse et/ou plongeante.

Tadaaaaa, le sapin est prêt. N’est-il pas magnifique ? 🙂

Ne reste plus qu’à le décorer de belles boules de Noël et guirlandes ou pourquoi pas le garder naturel ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.