Droguerie zéro déchet

Pas toujours facile de trouver des solutions zéro déchet pour faire ses produits d’entretien. Voici les bonnes adresses où vous fournir !

  • La droguerie du lion (Bruxelles): une caverne d’ali baba. Plein de pots, de boîtes et une magnifique armoire à tiroirs d’autrefois où on y trouve quasi tout  : savon de Marseille, acide citrique, bicarbonate, percarbonate, préparations spécifiques, quelques huiles essentielles en grands contenants en verre … on choisit la quantité que l’on veut et on peut venir avec ses contenants !
  • Le Relais du triporteur (Watermael-Boitsfort) : on y trouve, en plus des produits d’épicerie en vrac, un ensemble varié de produits de base pour les produits d’entretien comme du bicarbonate, des paillettes de savon de Marseille, de l’acide citrique, du percarbonate…
  • Alma Sana : vente à domicile en vrac de produits d’entretien et de beauté + ateliers  pour apprendre à les réaliser
  • La droguerie Gysens (à Tournai)
  • Dans les magasins bio sous la marque La Droguerie écologique
  • Certaines pharmacies proposent des produits de base (bicarbonate, argile, percarbonate…) dans des contenants écologiques ou en vrac. Il suffit de leur demander.
  • Au p’tit bionheur (Koekelberg)
  • Le PoiDs gourmand (Forest) : coopérative qui propose une épicerie bio en ligne avec une grande variété de produits d’entretien comme de la cire d’abeille mais aussi les produits de La droguerie écologique.
  • Forever-products (Courcelles)

Et vous, quelle est votre adresse préférée ? Votre adresse favorite ne figure pas dans la liste ? Complétez ce formulaire pour en faire profiter toute la communauté Zwa (zero waste addicted) ! Merci 🙂

Si fastoche, le détergent lave-vaisselle

detergentLV

Le jour où je suis arrivée à la dernière pastille lave-vaisselle, j’ai cru que j’allais me décomposer. « Oh mon Dieu, que vais-je faire ? Oh mon Dieu, comment vais-je survivre ? Existe-t-il des solutions zéro déchet pour les lave-vaisselle ? Noooon, ça n’est pas posssiiiiib’ ».

Don’t panic Sylvie. Don’t panic.
Une lueur d’espoir s’ouvrit à moi … la toile et le DIY.

Le DIY (prononcé le “do-en-waaaï”) ! Le do et quoi ?
Oui, le “Do-it-yourself”, ou si vous voulez, en bon français, le “fais soi-même”.

Alors oui, je savais que l’on pouvait faire son produit lessive, ses produits de beauté mais jamais oh grand jamais je ne m’étais dis que l’on pouvait aussi faire son détergent lave-vaisselle.

A ceux qui diraient (et j’en connais, oui oui) que le lave-vaisselle n’est pas super zéro déchet, selon ce que l’on peut lire sur la toile (ok, il y a à boire et à manger), il ressort que l’utilisation du lave-vaisselle est plus économe en eau et en énergie que la vaisselle à la main ! Surtout si on a un lave-vaisselle avec une fonction économique … Voilà qui est dit. Si vous ne me croyez toujours pas, voici un article qui devrait vous éclairer un peu plus sur le sujet 😉

Alors, j’ai cherché, surfé, analysé et après plusieurs tests non concluant, je suis tombée sur Ze recette. L’unique, la vrai. Alléluia, celle qui ne laisse pas de marques ni de gras sur la vaisselle, celle qui est fastoche comme, comme, comme, … fastoche – je ne trouvais pas de rime avec “oche”.

Voici donc Ze recette de détergent pour le lave-vaisselle.
Attention, tenez-vous bien, ça va vite, hein !

Mélangez dans un bocal de 500 ml :

  • 200 gr de cristaux de soude
  • 150 gr de percarbonate
  • 200 gr d’acide citrique

Voila, top-chrono c’est fait ! Fastoche, comme je disais.

Et pour le dosage, rien de plus simple :

  • Vous mettez seulement 2 cuillères à soupe de cette poudre dans le bac à produit de votre lave-vaisselle.
  • Vous n’utilisez pas un cycle froid (faut quand même mettre au min. 50° mais pas besoin de mettre la version ultra bouillante non plus !).
  • Pour le liquide de rinçage, vous zappez le liquide de rinçage chic et super cher et vous le remplacez tout bêtement par du vinaigre d’alcool !
  • Petite astuce de plus : si votre vaisselle est vraiment craca (ou votre lave-vaisselle, ça peut aussi arriver), mettez une cuillère à soupe de bicarbonate de soude en plus dans la machine et il/elle brillera de mille feux !

Conclusion : Malgré que notre expérience ne date plus d’hier, il m’arrive encore souvent de me demander “Comment a-t-on pu nous leurrer si longtemps et nous faire croire que tous ces produits allaient nous rendre la vie plus simple, plus brillante et plus magnifique, le tout pour un prix soi-disant “bon marché ?!”. Etions-nous les dindons de la farce ou juste hypnotisés par des années de publicités mensongères ?

Vous vous demandez certainement où trouver tous ces produits en vrac ou sans emballage pour faire vos produits d’entretien ZD vous-même ? Ne cherchez plus, c’est ici que ça se passe !